Anniversaire de Faure Gnassingbé : Pya prie pour le Chef de l’État

166 0

©AfreePress-(Lomé, le 06 juin 2022)- Lundi 06 juin 2022, le Chef de l’Etat, Faure Gnassingbé souffle une bougie de plus.

A l’occasion de cet événement, la Cheffe canton de Pya, Docteur KPIKI-SAMA Essoham Nèmè et le collège des chefs de villages dudit canton, ont organisé une série de prières pour implorer la bénédiction de Dieu sur le Président de la République.

« Ô Dieu tout-puissant et les mânes de nos ancêtres à Pya, en ce jour anniversaire de notre fils, Faure ESSOZIMNA Gnassingbé, nous prions et implorons votre bénédiction pour la bénédiction de notre fils-Président, qu’il ait la santé et l’inspiration nécessaire pour qu’il puisse bien conduire notre pays qui commence à être frappé par les attaques fruit de l’extrémisme violent et du terrorisme ». Voilà en substance, les paroles sacrées prononcées par POUDIMA Halatoko Tchallé, Chef des ’LIZIA’ entendu prêtres traditionnels.

L’assistance a également prié pour la paix au Togo et surtout pour que Dieu préserve le pays des attaques terroristes qui le menacent ces derniers temps.

« Aujourd’hui, c’est l’anniversaire du Président de République, Faure Essozimna GNASSINGBE, fils de notre canton. Nous sommes aujourd’hui en une séance de libation pour prier Dieu et invoquer les mânes de nos ancêtres, de le protéger et d’illuminer toutes ses actions, mais aussi de protéger le Togo tout entier de tout mal. Vous savez que nous sommes victimes d’attaques terroristes, en plus de la crise sanitaire qui secoue notre pays, donc aujourd’hui cette libation a pour sens de protéger à travers les mânes de nos ancêtres, notre Président de la République et le Togo tout entier, et de nous rassembler autour du Président dans l’union afin que nous soyons plus forts que jamais », a indiqué la Cheffe canton.

Lire Aussi :   UA : La ZLECAf s'installe dans son nouveau siège d'Accra

À la veille de cet anniversaire, qui coïncide avec la fête de la Pentecôte marquant la descente du Saint-Esprit sur les apôtres de Jésus-Christ, trois offices religieux ont été organisés.

D’abord la messe catholique qui a été dite à l’église Christ Roi de Pya, ensuite le culte protestant de l’Église évangélique presbytérienne qui a eu lieu au temple Jérusalem de Kioudè, suivi du culte des Assemblées de Dieu qui s’est déroulé au Temple du Calvaire de Pya.

Avant ces trois messes, la communauté musulmane a fait sa part dans la journée du vendredi 03 juin et procédant à une prière en faveur du Chef de l’État.

Anika A.

Articles en relation