La politique de proximité de Faure Gnassingbé éloigne les Togolais de la pauvreté

119 0

©AfreePress-(Lomé, le 8 juin 2022)-Garantir un mieux-être, Faure Gnassingbé en a fait une priorité. Des offensives ont été lancées pour relever les défis socioéconomiques. Pour de meilleurs résultats, le chef de l’Etat a jugé bon d’être à l’écoute des populations à travers une politique de proximité.
Le président est en contact permanent avec ses concitoyens. Au rang des initiatives qui favorisent ce rapprochement, il y a les Conseils des ministres délocalisés à l’intérieur du pays, les visites de terrain, les sessions décentralisées de l’Assemblée nationale. Ces moments d’échanges permettent à l’exécutif de mieux orienter les projets vers les couches sociales.
« Tinga » et « Cizo »
Dans le secteur de l’énergie par exemple, de nombreux plans ont été mis en œuvre. Le dernier en date est le fonds « Tinga ». Il est mis en place pour faciliter l’accès de tous à l’électricité, notamment dans les milieux ruraux. Au total, 33 000 ménages bénéficieront du projet.
Bien avant le fonds « Tinga », l’Etat togolais a lancé depuis 2017 le projet d’électrification rurale par kits solaires, « Cizo ». Ce projet qui prend fin en 2022 prévoit de garantir un accès à l’électricité à plus de 02 millions de Togolais, soit environ 300 000 foyers, à travers la fourniture des kits solaires individuels à un coût abordable.
« Wezou » et « Carmma »
Dans le secteur de la santé des femmes, des projets comme la Campagne d’accélération de la réduction de la mortalité maternelle en Afrique (Carmma), le programme d’accompagnement de la femme enceinte et du nouveau-né « Wezou », la contractualisation des hôpitaux publics, la couverture santé… sont en œuvre. Ils contribuent à l’amélioration du système sanitaire national.
Parallèlement à ces interventions, d’autres initiatives ont été prises pour réduire la pauvreté et améliorer les conditions de vie de chaque Togolais. Il y a par exemple le Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC), le Programme d’appui aux populations vulnérables (PAPV), le Fonds national de la finance inclusive (FNFI), la liste est interminable.

Lire Aussi :   Economie et développement : Le Togo adhère au FEDA

Articles en relation