Recensement des Togolais de la diaspora : Les familles au pays invitées à jouer leur partition

155 0

©AfreePress-(Lomé, le 8 juin 2022)-L’équipe chargée du projet de recensement des Togolais de l’extérieur était devant la presse, mardi 7 juin 2022 à Lomé.

Objectif, informer l’opinion publique de la prorogation de la date de clôture du recensement des Togolais de l’extérieur, lancé depuis le 8 mars 2022 ainsi que les avantages de ce recensement.

« La campagne de recensement à la base était prévue pour finir au bout de 3 mois, donc le 7 juin 2022. Vu les demandes de la part des parties prenantes, notamment les associations des Togolais de la diaspora, l’autorité a pris la décision de proroger le recensement jusqu’à la fin du mois de juin 2022. Ceci, pour permettre à tous les compatriotes vivant à l’étranger de s’inscrire sur la plateforme numérique ». C’est ce qu’a indiqué à la presse, Safiou RADJI, Coordonnateur du Guichet Diaspora et responsable du projet de recensement.

Pour M. RADJI, le recensement « institutionnel » voulu par le gouvernement, via le ministère des Affaires étrangères, permettra à terme, de disposer entre autres, des informations globales sur l’ensemble de la diaspora togolaise, d’établir un répertoire des compétences des Togolais de l’extérieur pour en faire un capital d’expertises pour les besoins de projets au Togo et dans les institutions internationales et une cartographie des Togolais de l’extérieur à travers le monde.

« C’est un acte régalien d’un État qui a besoin d’avoir des informations sur ses citoyens où qu’ils soient dans le monde afin de pouvoir mieux planifier la réponse qu’il peut apporter à leurs besoins. La diaspora a souvent un certain nombre de besoins spécifiques que le gouvernement veut traiter, en ayant une meilleure connaissance de ses attentes, que ce soit pour les documents administratifs, mais au-delà de ça et surtout pour tout ce qui est de l’accompagnement de projets. Donc, toute l’assistance que le gouvernement souhaite apporter à travers le guichet diaspora passe par le recensement qui est indispensable comme outil d’aide à la décision du gouvernement en termes de gouvernance de la relation avec la diaspora et d’amélioration de la confiance », a-t-il précisé.

Lire Aussi :   L’Église du Seigneur la Grâce Divine se dote d’un nouveau bureau et de nouvelles visions

L’équipe chargée du projet, a par ailleurs rassuré sur les dispositions d’ores et déjà prises pour assurer la sécurité des informations qui seront fournies par la diaspora.

« L’idée, c’est de laisser l’opération comme étant un acte citoyen et libre, mais qui permet à chaque Togolais de l’extérieur de se faire connaître afin de permettre au gouvernement de répondre à ses besoins, notamment pour les documents administratifs et autres. L’exemple de l’Ukraine nous interpelle. Si on avait disposé dans notre base de données, des informations sur le nombre de Togolais en Ukraine, on aurait pu alerter en amont nos compatriotes et les faire profiter des facilitations et des couloirs de sortie de ce pays en guerre. Cet exemple de l’actualité démontre à quel point, il est important d’identifier nos compatriotes, de savoir où ils sont pour pouvoir les assister dans des cas extrêmes », a ajouté M. RADJI.

Pour mener ce projet à bien, la Maison de la diaspora veut mettre à contribution les proches des Togolais de la diaspora. Les familles qui sont sur le sol togolais sont invitées à informer leurs proches résidents à l’étranger, de l’ouverture de ce recensement et sur son bien-fondé.
« Les familles au pays sont un relais efficace vers nos frères et sœurs de la diaspora. Nous invitons nos parents à informer leurs proches à l’étranger de se faire recenser massivement. Il en va de l’intérêt de nous tous. Ce n’est pas qu’un besoin administratif, mais c’est également un acte civique », a lancé Charles Koffi AZILAN, Directeur des Togolais de l’Extérieur.

Lire Aussi :   Est-Mono : La FUCEC-Togo apporte de l'eau potable aux populations de Kokolo

Il faut noter que le recensement se fait à partir de la plateforme « https://recensement.diaspora.tg/ ».

Raphaël A.

Articles en relation