Disponibilité de sang : Les signaux toujours dans le rouge au Togo

104 0

©AfreePress-(Lomé, le 16 juin 2022)-Au Togo, les centres de santés manquent cruellement de poches de sang pour sauver des vies.

Selon les derniers chiffres fournis par le Centre national de transfusion sanguine (CNTS), un déficit annuel de 21 000 poches est enregistré, ceci, malgré les multiples appels aux dons.

D’après le CNTS, les besoins en sang dans le pays, sont estimés à plus de 75 000 poches par an, dont 45 000 rien que pour la zone de Lomé. « Sur ce total, seulement 72% du besoin est couverte », le centre.

Mardi 14 juin 2022, à la faveur de la célébration de la Journée mondiale du don de sang, la ministre déléguée chargée de l’accès universel aux soins, Mamessile Aklah Agba-Assih, a lancé un nouvel appel à la solidarité à l’endroit de la population.

En rappel, pour être donneur de sang, il faut avoir entre 18 et 60 ans, être en bonne santé et peser au moins 50 kg.

Anika A. (+22891024439)

Lire Aussi :   Sport : Le Togo remporte la coupe Davis Afrique devant le Rwanda

Articles en relation