JEA 2022 : Compassion International Togo et ses partenaires renouvellent leur engagement pour la protection de l’enfant au Togo

143 0

©AfreePress-(Lomé, le 16 juin 2022)- La Journée de l’Enfant Africain, a été commémorée, jeudi 16 juin 2022 sur le continent. Au Togo, l’ONG Compassion International Togo et ses partenaires, ont marqué l’événement par une rencontre de réflexion placée sous le thème : « Les pratiques endogènes de protection ».

La rencontre a réuni à Lomé, les leaders des églises, partenaires de Compassion International Togo, des enfants bénéficiaires du programme de parrainages, des chefs traditionnels, des Comités de développement de quartiers (CDQ), des Comités villageois de développement (CVD) et des différents acteurs des structures de protection de l’enfant.

Pour les responsables de Compassion international Togo, la commémoration de cette journée est une occasion pour chaque acteur de renouveler son engagement envers les enfants, notamment celui de les protéger de tous les abus dont ils peuvent être victimes.

« Cette journée est une occasion pour nous de parcourir les bonnes pratiques que nous avons dans nos cultures et aussi de relever les pratiques endogènes qui sont néfastes aux enfants afin que nous puissions développer un plan d’action qui permet aux différents acteurs d’aller au niveau des différentes communautés et d’y travailler, ceci pour le bien-être des enfants et des jeunes que nous avons dans le pays et surtout dans le programme de parrainage de Compassion », a laissé entendre Olivier Koffi AHONON, Directeur National de Compassion International Togo.

S’alignant sur le thème : « Élimination des pratiques néfastes affectant les enfants : Progrès sur les politiques et pratiques depuis 2013 » définit par le Comité Africain d’Experts sur les Droits et le Bien-être de l’Enfant, l’ONG veut profiter de cette célébration pour faire un bilan des actions menées depuis 2013 en faveur des droits des enfants au sein de la famille et de la communauté.

Lire Aussi :   Énergie : Vers la construction d’une centrale électrique alimentée au biogaz au Togo

D’après le Directeur National, le Comité Africain d’Experts sur les Droits et le Bien-être de l’Enfant a décidé que le thème de la JEA 2022 soit axé sur les pratiques néfastes en raison de la forte prévalence de ces pratiques en Afrique.

Les pratiques néfastes, a-t-il précisé, empêchent les enfants de jouir pleinement de leurs droits fondamentaux tels qu’ils sont inscrits dans la Charte africaine des enfants. Ils causent des préjudices qui entraînent des conséquences physiques et mentales immédiates pour les enfants.

« Nous allons sortir à l’issue de cette journée de réflexion, un plan d’action qui sera signé par les différentes autorités locales présentes, surtout les Chefs traditionnels. Ce plan servira de feuille de route pour le travail que nous allons faire dans les 12 prochains mois. (…) Au niveau de Compassion, nous travaillons à ce que tous les acteurs soient mobilisés pour que chaque enfant soit aimé, connu et protégé au sein de la communauté », a indiqué M.AHONON.

En lançant officiellement les travaux de la rencontre, le Directeur de la Protection de l’Enfant (Ministère de l’Action sociale, de la promotion de la femme et de l’alphabétisation), Kondoh Kandalé a salué l’engagement de Compassion international pour le bien-être des enfants au Togo et à travers le monde. Il a appelé chaque acteur à œuvrer pour le renforcement des droits des enfants au Togo.

Pour atteindre leur objectif, Compassion et ses 297 Églises Partenaires sur l’étendue du territoire consacrent toute une semaine pour marquer l’évènement, notamment à travers des compétitions sportives, des caravanes ; animation sketch, conférence débat avec les autorités locales et des campagnes de sensibilisation sur les méfaits des pratiques néfastes aux enfants.

Lire Aussi :   Colonel Mohaman Djibril: « La baisse des cas de contamination s’explique par le respect des mesures barrières et la vaccination»

Au Togo, Compassion International accompagne plus de 73 000 enfants à travers les centres de développement des enfants et jeunes.

Pour rappel, la Journée de l’enfant africain est célébrée chaque 16 juin en souvenir au massacre des enfants à Soweto, en Afrique du Sud le 16 juin 1976.

Raphaël A.

Articles en relation