Togo : Ces deux surveillants de prison sont recherchés par Pius Agbetomey

129 0

©AfreePress-(Lomé, le 6 juillet 2022)-Deux surveillants de l’administration pénitentiaire risquent de lourdes sanctions de la part de leur hiérarchie. Ceci, pour avoir déserté leurs postes depuis plusieurs semaines.

Il s’agit de monsieur GAFO Kamaloudine, N° Mle 072 173 X, surveillant de l’administration pénitentiaire en service à la prison civile de Lomé et de son collègue, AKAKPO Komlan Mawuli, N° Mle 071 938 en service à la prison civile d’Atakpamé.

Selon les informations obtenues par l’Agence de presse AfreePress d’un communiqué du ministre de la Justice et de la législation Pius Kokouvi AGBETOMEY, le premier agent cité a abandonné son poste de travail depuis le 07 juin 2022. Il est appelé « à regagner son poste faute de quoi, il sera considéré comme démissionnaire ».

Quant au second agent, le communiqué du ministre révèle que son absence au service est constatée depuis le 18 mai 2021. Il est aussi appelé à regagner son poste « faute de quoi, sera considéré comme démissionnaire ».

« Ce communiqué tient lieu de mise en demeure », souligne le ministre Agbetomey pour ce qui concerne le cas de l’agent AKAKPO Komlan Mawuli.

Anika A. (+22891024439)

Lire Aussi :   Assemblée nationale : Les députés renforcent la sécurité numérique du pays

Articles en relation