Coopération : Fructueux échanges entre Faure Gnassingbé et Úmaro Sissoco EMBALO à Pya

70 0

©AfreePress-(Lomé, le 12 juillet 2022)-Le Chef de l’Etat Faure GNASSINGBE a reçu, mardi 12 juillet 2022 à Pya dans la préfecture de la Kozah (environ 420 km au nord de Lomé), son homologue bissau-guinéen, Úmaro Sissoco EMBALO, Président en exercice de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la CEDEAO en visite d’amitié et de travail au Togo.

Au cours de la visite, les deux Chefs d’Etat ont eu un tête-à-tête durant lequel ils ont procédé à des échanges de vues approfondies sur des sujets se rapportant aux questions bilatérales, continentales et internationales, renseigne un communiqué conjoint rendu public à l’issue de la visite.

Sur les questions d’ordre bilatéral, les deux Présidents se sont félicité de l’excellence des relations d’amitié et de solidarité qui unissent leur deux pays. Ils ont réitéré leur volonté commune de poursuivre la réalisation de projets et programmes mutuellement bénéfiques.

« Les deux Chefs d’Etat ont appelé à l’intensification des échanges entre le Togo et la Guinée-Bissau et réitéré leur engagement à œuvrer de concert, ensemble avec leurs pairs, au renforcement de l’intégration sous-régionale notamment à travers la facilitation de la libre circulation des personnes et des biens, conformément aux dispositions pertinentes du Traité révisé de la CEDEAO », poursuit le communiqué.

Le Président togolais, a félicité son homologue pour, d’après le communiqué, « le climat de stabilité et de sécurité » qui prévaut dans son pays ainsi que pour son élection à la Présidence de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO).

Lire Aussi :   Avant-projet de loi destiné à contrer les violences sexuelles en milieu scolaire : Dr Gilbert TSOLENYANU salue un acte historique

Pour sa part, le Président EMBALO a salué le leadership sous-régional du Président de la République togolaise et la part active que prend le Togo dans les efforts de la CEDEAO pour garantir la paix, la sécurité et la stabilité dans tous les Etats membres.

Sur la situation dans la sous-région ouest-africaine, les Présidents GNASSINGBE et EMBALO, ont renouvelé leur satisfaction suite aux décisions du dernier Sommet de la CEDEAO notamment la levée des sanctions économiques et financières prises à l’encontre du Mali et du Burkina Faso. Ils ont réitéré leur souhait de voir les processus de transition dans les Etats frères du Mali, du Burkina Faso et de la Guinée aboutir à des élections et au rétablissement d’un régime civil, conformément aux conclusions du Sommet de la CEDEAO tenu à Accra, le 03 juillet 2022.

Les deux Chefs d’Etat ont exprimé leurs vives préoccupations face à la recrudescence du terrorisme et invité, à cet effet, la Communauté internationale à soutenir davantage les efforts que déploient les pays affectés face à ce fléau qui ne cesse de gagner du terrain, a précisé le communiqué conjoint des deux gouvernements.

Le Président EMBALO a présenté ses condoléances au Président GNASSIGNBE, au peuple togolais ainsi qu’aux familles des victimes des récentes attaques terroristes perpétrées dans le Nord du Togo.

S’agissant des questions internationales, les Présidents GNASSINGBE et EMBALO ont réaffirmé l’urgence d’une désescalade dans le conflit russo-ukrainien dont les répercussions se font lourdement ressentir sur le continent africain.

« Au terme de sa visite d’amitié et de travail, Son Excellence Monsieur Úmaro Sissoco EMBALO a exprimé à son Frère et ami, Son Excellence Monsieur Faure Essozimna GNASSINGBE, au Gouvernement et au peuple togolais, ses sincères remerciements et sa profonde gratitude pour l’accueil particulièrement chaleureux et les marques d’attention dont lui et sa délégation ont été l’objet. Le Président EMBALO a invité son homologue togolais à effectuer une visite en Guinée-Bissau… La date de cette visite sera fixée ultérieurement par voie diplomatique », informe le communiqué.

Lire Aussi :   Sécurité : Accident entre un train et un véhicule à Hahotoé

Raphaël A.

Articles en relation