Santé : De milliers de Togolais vulnérables recouvrent la vue grâce à l’opération zéro cataracte

63 0

©AfreePress-(Lomé, le 13 juillet 2022)-Lancée en mars 2022 dans la région des savanes, l’opération Zéro cataracte se poursuit dans les autres régions du Togo.

Après les régions de la Kara et Centrale, c’est le tour des populations de la région des Plateaux de bénéficier de ce projet forain porté par le Président de la République, Faure Gnassingbé dont le but est d’offrir gratuitement des soins oculaires aux populations vulnérables afin d’améliorer leurs conditions de vie.

« Ce projet est une initiative personnelle du président de la République en tant que président du parti UNIR Faure Essozimna GNASSINGBE avec des partenaires indiens et français. Un signe de sa proximité avec les populations dans le cadre du mandat social et tous les Togolais sans distinction aucune, bénéficient de ces opérations. Ce projet entièrement financé bénéficie de l’appui technique du Service de santé des Armées », a confié à l’Agence de presse AfreePress, l’équipe de coordination du projet.

Globalement, le projet consiste à sensibiliser la population de toutes les régions, sur la santé oculaire, dépister les pathologies oculaires et distribuer des collyres, opérer environ 10 000 yeux atteints de cataracte dans toutes les régions du Togo, dépister les troubles de vision et offrir au moins 20.000 verres médicaux (confectionnés sur place dans l’immédiat) aux populations.

Démarrée le 11 juillet 2022, la prise en charge des patients de la région des Plateaux, va durer trois *p* semaines.

Les activités se déroulent au CMS Agbonou et dans les autres cantons de la préfecture grâce aux blocs opératoires mobiles (antennes chirurgicales des forces armées Togolaises) déployés pour la circonstance.

Lire Aussi :   SEIC 2022: Les étudiants de Lomé Business School séduisent par leur talent en entrepreneuriat

« Selon l’organisation mondiale de la santé, la cataracte est la première cause de cécité dans le monde. Sa prise en charge adéquate permet de retrouver une bonne vision et d’améliorer la qualité de *la vue vie*. Le Chef de l’État a fait sa part. Il nous revient à ce que la bonne nouvelle parvienne dans toutes les chaumières et que les malades puissent converger en temps utile vers les centres de dépistage et de prise en charge », a lancé, Mme Yawa Kouigan, Maire de la ville d’Atakpamé lors du lancement officiellement des opérations.

Outre les consultations et les opérations des cataractes, les populations bénéficieront également des médicaments pour les autres pathologies oculaires comme les collyres et ptérygions.

« Le traitement est chirurgical par extraction du cristallin, permettant à la personne de retrouver la vue », a rassuré l’équipe en charge du projet.

Après chaque étape, un suivi postopératoire des opérés sera assuré par une équipe de chirurgiens indiens et Togolais (militaire et civile).

Raphaël A.

Articles en relation