Mango : Tragique décès d’un voyageur en route pour le Burkina

60 0


Les populations de la ville de Mango (570 km au nord de Lomé) ont été témoins d’une situation dramatique, dans la journée du vendredi 8 juillet dernier.

« Il est 13 heures, à côté du dernier pont en allant vers la douane, des cris de détresse des passagers d’un car de 60 places en provenance de Cotonou pour Ouagadougou alertent. La population se rassemble sur le lieu. Elle découvre le corps sans vie d’un homme au sol, et des passagers en pleurs. C’est un Bukinabè, c’est un Burkinabè. Il est un commerçant en voyage », rapporte l’Agence Togolaise de Presse (ATOP).

Selon les informations, l’homme était en voyage entre Cotonou et Ouagadougou avant de succomber en chemin.

Alertées, les autorités municipales notamment le maire de la commune Oti-1, Baboudou Seidou, le commandant de la compagnie de la Gendarmerie des Savanes Sud, Capitaine Samon Minkou et le directeur préfectoral de la Santé de l’Oti, Dr Ani Massantam se sont transporté sur les lieux pour s’enquérir de la situation.

« Mon véhicule a quitté Cotonou le jeudi 7 juillet aux environs de 22 heures, heure locale, en passant par Kétao avant d’arriver le lendemain à Mango. Dans le car, il (la victime) insista pour que je m’arrête parce qu’il sentait le besoin de vomir. Après m’être arrêté, il sort, se soulage puis rend subitement l’âme », a confié le chauffeur du car, le nommé Sembeogo Arouna aux autorités locales.

Sur-le-champ, le capitaine Samon Minkou a pu joindre les parents de la victime, résidant au Burkina-Faso et au Gabon grâce aux pièces d’identité et autres documents retrouvés dans son sac.

Après examen du corps et en se référant au certificat médical du défunt, Dr Ani Massantam a déclaré que celui-ci souffrait d’une pathologie « chronique » pour laquelle il était suivi. « Il ne s’agit pas d’une maladie à risque épidémiologique », a-t-il précisé.

Sur place, le car, la dépouille et l’endroit où la victime a succombé ont été désinfectés par les agents d’assainissement de l’hôpital préfectoral de Mango. Son corps a ensuite été transporté à la morgue de Dapaong.

Anika A. (+22891024439)

Lire Aussi :   Éducation : Enfin un mémorandum d’entente entre le gouvernement et les enseignants

Lire Aussi :   Diplomatie : Entretien entre Faure Gnassingbé et Recep Tayyip Erdoğan





Source link

Articles en relation