Le ministre AYEWOUADAN sur le drame de Margba : « Les responsabilités seront situées et des décisions seront prises »

73 0

©AfreePress-(Lomé, le 15 juillet 2022)-Le Togo est en proie à de reccurentes attaques terroristes ces derniers temps. Et dans cette guerre ‘’asymétrique’’ imposée au pays, un événement malheureux s’est abattu sur le Togo dans la nuit du 09 au 10 juillet 2022 dans la localité de Margba.

Un aéronef en patrouille nocturne de l’armée togolaise a pris ‘’malencontreusement’’ pour cible un groupe de personnes civiles qu’il a confondu à une colonne de djihadistes en mouvement, faisant 07 morts.

Cette information est confirmée par le Chef d’état-major des Forces Armées Togolaises, le Général de Brigade MAGANAWE Dadja qui a réagi à travers un communiqué rendu public, jeudi 14 juillet 2022, présentant des excuses.

Pour le ministre de la Communication et des Médias, Porte-parole du gouvernement, Prof Akodah Ayewouadan, cette excuse publique présentée par les Forces de défenses et de sécurité est à ‘’saluer’’.

« Cette façon de faire est à encourager. Elle démontre la transparence dans la gestion de cette crise sécuritaire dont nos forces de défense et de sécurité sont en charge. Au-delà, c’est un message fort envoyé à nos concitoyens de continuer à faire confiance à nos soldats », a-t-il déclaré, vendredi 15 juillet 2022 sur les ondes de radio Kanal Fm.

Le ministre. Akodah Ayewouadan poursuit et annonce qu’il y aura une suite à ce drame, bien que les résultats de l’enquête soient connus et rendus publics. « Les responsabilités seront situées et les décisions seront prises certainement », rassure-t-il.

Il profite de cette occasion pour appeler toutes les populations de la région des Savanes à se rappeler toujours que les forces de défense et de sécurité déployées sur le terrain ne sont que « nos frères et sœurs ». « Ils sont là et prêts à nous protéger contre l’ennemie. Donc, nous devons collaborer davantage avec eux. Le drame de Margba a été une erreur survenue dans le cadre de la protection de la population », a-t-il martelé.

Lire Aussi :   Les droits fonciers des femmes et les investissements agricoles au cœur d’un forum à Lomé

Par ailleurs, le porte-parole du gouvernement a exprimé son profond regret face à la récente série d’attaques Djihadistes survenue dans la même région dans la nuit du jeudi 14 au vendredi 15 juillet 2022.

« Notre pays a été encore la cible d’une nouvelle attaque. Il y a eu une riposte de la part de nos forces de défense et le ratissage est en cours dans la zone. Dans cette succession d’attaques, nous devons garder le sang-froid et agir étape par étape », a laissé entendre Prof Akodah.

Anika A. (+22891024439)

Articles en relation