Lutte contre le terrorisme : Les propositions de Me Mouhamed Tchassona Traoré aux gouvernants

55 0


©AfreePress-(Lomé, le 25 juillet 2022)-Le président du Mouvement Citoyen pour la Démocratie et le Développement (MCD), Me Mouhamed Tchassona Traoré recommande un changement de stratégies aux dirigeants du Togo et des pays d’Afrique de l’Ouest afin de venir à bout du terrorisme.

Reçu, lundi 25 juillet 2022, dans l’émission « Auditeur Actualité » sur radio Victoire, l’acteur politique a avancé des propositions pour selon lui, la résolution du problème.

Particulièrement pour le cas du Togo, le notaire de profession, indique que cette lutte doit prendre en compte plusieurs paramètres. Il cite en premier lieu, la restauration de la confiance entre les forces de défense et de sécurité et la population afin, dit-il, de faciliter une meilleure collaboration entre ces deux entités.

« Le peuple que les militaires défendent en agissant, doit adhérer à la lutte et pour pouvoir apporter sa contribution. Et pour que le peuple adhère, il faut qu’il soit rassuré. Il faut que ce besoin primaire puisse être satisfait », a-t-il fait savoir.

Le président du MCD a ensuite appelé les gouvernants à améliorer les conditions de vie des populations, surtout de la jeunesse en s’attaquant aux problèmes de chômage et de vie chère.

« Aujourd’hui, nous parlons de la vie chère. Les jeunes cherchent de l’emploi pour pouvoir se réaliser. Ils sont la proie facile dans cette histoire. Il faut véritablement apporter une réponse à tous les niveaux pour contrer ce phénomène », a exhorté le Président du MCD.

Sur le plan politique, Me Mouhamed Tchassona Traoré invite le gouvernement, à impliquer l’ensemble des acteurs dans la lutte contre le terrorisme.

« Le terrorisme est une préoccupation partagée. (…) Parfois, on dit que nécessité fait loi, donc au-delà de tout, la population togolaise a besoin d’être patriote sur des questions de sécurité pour que nous puissions vaincre cette nébuleuse et pour qu’elle ne puisse pas prospérer chez nous. Et pour le faire, il faut associer et écouter tout le monde. Le président de la République peut décider aujourd’hui de rencontrer la classe politique. Il écoute les leaders des partis politiques, et leur dit, voilà ce qui se passe, qu’est-ce que vous avez comme suggestions et s’il y a n’y a pas de suggestions, on leur propose une période pour qu’ils puissent envoyer des solutions. De même, il appelle les organisations de la société civile et il écoute tout le monde. Au moins, ça crée un déclic de conscience nationale autour d’une question centrale », a lancé le leader politique.

Pour finir, Me Mouhamed Tchassona Traoré propose une mutualisation et une collaboration des forces armées des pays Ouest-africain pour endiguer définitivement le phénomène du terrorisme.

« Il faut la coopération internationale. Notre armée seule est inefficace face à ces groupes terroristes qui, après avoir passé à l’action, se replient dans le pays voisin. Il faut finir avec cette histoire de frontières ou d’armées nationales. Le Togo, le Burkina, la Côte d’Ivoire, le Bénin et le Niger sont membres du Conseil de l’Entente. Leurs armées peuvent s’entendre, en ripostant simultanément en cas d’attaque dans l’un des pays, en utilisant des droits de suite sur les territoires afin de mener un large ratissage et d’en finir avec les groupes armés. Il faut mutualiser les efforts de nos armées pour une fois », a-t-il préconisé.

Raphaël A.

Lire Aussi :   Exploitation de fréquences : 36 radios privées sommées par la HAAC de régulariser leur situation

Lire Aussi :   Diplomatie : Un émissaire du Président Faure Gnassingbé chez le Président de la transition malienne





Source link

Articles en relation