Me Mouhamed Tchassona Traoré : « La CENI politique est une véritable escroquerie, il faut l’abandonner… »

68 0


©AfreePress-(Lomé, le 27 juillet 2022)-Le président du Mouvement Citoyen pour la Démocratie et le Développement (MCD), Me Mouhamed Tchassona Traoré est opposé à la composition actuelle de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI), en tant qu’institution capable d’organiser et de superviser des élections au Togo.

Pour le président du MCD, une « CENI politique » telle qu’elle existe actuellement au Togo, ne peut en aucun cas, offrir une égalité des chances à toutes les parties.

« Cette CENI, dite paritaire n’en est pas une. Il n’y a même pas de parité puisque c’est une parité apparente. Avec cette CENI politique, l’opposition n’a remporté aucune élection. Parfois, on a ceux qui devancent les autres en termes de suffrages, mais nous n’avons remporté aucune élection. Et c’est à cause de cette CENI politique. Il faut vraiment changer. Ce sont les députés qui sont à l’Assemblée nationale qui décident du sort des élections à venir. Parce que, la désignation des membres de la CENI, c’est eux qui le font. Au nom de quel principe? Prenez la Constitution du Togo et dites-moi la disposition constitutionnelle qui définit les compétences de l’Assemblée nationale en cette matière-là. Il n’y en a pas », a martelé Me Mouhamed Tchassona Traoré.

Pour l’opposant, la CENI dite « politique » ne peut servir qu’aux intérêts individuels.

« On dit, vous avez une parité alors que le parti au pouvoir a presque la moitié des élus, et les autres partis se partagent l’autre moitié…. Moi, je compare ceci à un Chef de village de huit concessions qui a des problèmes avec ses habitants. On vous dit que, pour régler le problème, il faut mettre en place une commission paritaire. Le chef du village va désigner huit personnes et les autres concessions ont aussi désigné huit personnes alors que l’ensemble des concessions n’ont pas le même problème avec le chef et chacune vient représenter ses propres intérêts. Dans ce cas de figure, le chef vient en position de force parce que sa délégation est homogène, elle a un intérêt commun et identifié. Ce qui fait qu’au niveau de la CENI, il y a des partis qui disent qu’ils représentent l’opposition mais en réalité, ils ne défendent que leurs propres intérêts. La CENI politique est une véritable escroquerie et il faut l’abandonner. Il faut imaginer un type de CENI technique avec des acteurs issus de diverses organisations de la société civiled pour faire un travail d’intérêt général », a recommandé le Président du MCD dans une émission de radio.

Raphaël A.

Lire Aussi :   Tirs à balle réel sur un homme à Tsévié : Des pneus en feu sur la nationale N°1

Lire Aussi :   Le PIB du Togo s’est amélioré après rebasage





Source link

Articles en relation