Sécurité au nord Togo : 10 éleveurs Burkinabè interpellés

71 0


©AfreePress-(Lomé, le 29 juillet 2022)-Dans les Savanes au nord Togo, dix éleveurs burkinabè ont été interpellés avec leur bétail par les autorités locales, ceci, pour « des raisons d’enquête » en lien avec les mesures sécuritaires » en vigueur dans la région.

L’information a été rendue publique, à travers une communication faite par le ministre en charge de l’Agriculture du Burkina Faso, lors du Conseil des ministres tenu mercredi 27 juillet 2022 à Ouagadougou.

Pour l’heure, les autorités burkinabè n’ont pas communiqué sur les démarches entreprises en vue d’obtenir la libération de ces éleveurs détenus. Toutefois, elles informent que deux d’entre eux ont été libérés, sans préciser les circonstances de cette libération.

Les attaques terroristes enregistrées depuis près d’une décennie dans les pays du Sahel sont en train de gagner progressivement du terrain et de s’étendre vers les pays côtiers notamment la Côte d’Ivoire, le Benin et le Togo.

Dans la nuit du 14 au 15 juillet 2022 , plusieurs civils ont été tués dans le nord du Togo dans la région des Savanes où l’état d’urgence est décrété depuis la mi-juin.

Face à la menace terroriste, le gouvernement a assuré qu’il prendra de nouvelles mesures pour protéger les personnes et les biens.

Le Président Faure Gnassingbé a d’ailleurs instruit son armée de passer désormais à l’offensif contre ces groupes terroristes.

Anika A.

Lire Aussi :   Tribune libre : Comment en finir avec ces conflits invisibles qui entachent l’exemplarité du leadership féminin ?





Source link

Lire Aussi :   Sport : La Togolaise Clarisse Agbégnénou sur le toit du judo mondial

Articles en relation