Recensement de la diaspora togolaise et renouvellement des membres du HCTE : Safiou RADJI lance un message fort aux plus sceptiques

68 0

©AfreePress-(Lomé, le 2 août 2022)-L’équipe chargée du recensement des Togolais de l’extérieur était lundi, 1er août 2022, face à la presse à Lomé.

Occasion pour elle d’apporter plus de précision sur le déroulement du processus en cours pour le renouvellement des membres (délégués pays) du Haut Conseil des Togolais de l’Extérieur (HCTE). Un processus qui a été officiellement lancé le 18 juillet 2022, par le ministre des Affaires Etrangères, de l’intégration régionale et des Togolais de l’extérieur, Prof. Robert Dussey.

Pour Charles AZILAN, Directeur des Togolais de l’extérieur, il s’agit à travers cette nouvelle sortie médiatique, de lancer un dernier appel patriotique à l’ensemble de la diaspora togolaise à adhérer à l’initiative du gouvernement qui n’a pour but ultime que de fédérer et de donner une place importante à la diaspora dans le développement du pays.

« Deux semaines après le lancement du premier recensement des Togolais de la diaspora, nous avons jugé bon de rencontrer la presse pour présenter le chemin qui a été fait, et saisir l’occasion pour mobiliser davantage les togolais de l’extérieur à s’approprier le processus qui est en cours en posant deux actes. Soit, en se portant candidat pour être délégué du HTCE ou à être électeur pour pouvoir participer aux choix de ceux qui auront la lourde charge de représenter la diaspora togolaise, en tout cas, de l’incarner vis-à-vis des autorités de notre pays », a-t-il indiqué

Le processus entièrement digitalisé permettra aux Togolais vivants à l’extérieur de choisir 48 délégués pays répartis dans les quatre zones à savoir : zone Afrique (22 délégués pays), zone Amérique-Caraïbes (5 délégués pays), zone Asie-Océanie (7 délégués) et zone Europe (14 délégués).

Lire Aussi :   Un recensement général des Togolais de l’extérieur annoncé

« Le processus se déroule en plusieurs phases. Les phases essentielles sont principalement l’appel à candidatures pour les délégués pays et l’appel à inscription des électeurs. Ensuite, la période d’évaluation des candidats, la période de lancement de l’ouverture de la campagne où les candidats présenteront leurs projets et rencontreront les électeurs, viendront. Après, il y aura une période d’ouverture du vote proprement dit et cette période est vraiment crucial parce que tout le vote se passe en ligne et c’est très important pour les électeurs de penser à ouvrir leur compte d’électeur en amont ce qui permettra d’être sûr qu’ils auront la possibilité de voter au moment venu. Le processus par la publication des résultats du vote et l’installation de ceux qui seront élus », a expliqué Safiou RADJI, Coordonnateur du Guichet Diaspora.

Peut postuler au poste de délégué pays, toute personne de nationalité togolaise résidant à l’étranger et qui répond aux critères accessibles sur le site www.diaspora.tg.

L’équipe chargée de l’opération a par ailleurs rassuré sur la sécurité des données qui seront collectées tout au long de ce processus. « Il n’y pas de risques de fuite de données puisque l’autorité assure la garantie et la sécurité et de la fiabilité de la base de données », a indiqué M. RADJI.

A ceux qui sont toujours retissants et sceptiques vis-à-vis de l’initiative du gouvernement, le coordonnateur du guichet diaspora les invite à faire preuve de sursaut patriotique dans l’intérêt du pays.

« Nous donnons la possibilité à tout le monde sans exception de venir vers nous pour nous dire ce qu’ils souhaiteraient de mieux pour la diaspora. Jusqu’alors, personne ne réagit, mais les critiques persistent. Il faut noter que le dépôt de candidatures pour le poste de délégué pays se poursuit jusqu’au 17 août pendant que l’enroulement des électeurs va jusqu’au 15 septembre 2022.

Lire Aussi :   Politique : Jean-Paul Oumolou placé sous mandat de dépôt

Raphaël A.

Articles en relation