Lomé : Des prostituées interpellées par la police

38 0


©AfreePress-(Lomé, le 12 août 2022)- La nuit du 7 au 8 août 2022 a été très mouvementée pour les jeunes filles installées dans les parages du terrain de Jean-Paul II, non loin du collège St Joseph (commune Golfe 2).

Selon les informations parvenues à la radiation de l’Agence de presse AfreePress, une descente inopinée de la police nationale sur les lieux s’est transformée en une séance de course-poursuite.

Plusieurs de ces jeunes filles revendeuses de charme, ont été interpellées et emmenées à la Direction Centrale de la Police Judiciaire (DCPJ), rapporte le site d’information, togoweb.net citant le quotidien Liberté.

« Le seul mot de passe pour être libéré est de s’acquitter de la somme de 10.000 FCFA. A en croire les témoignages, certaines ont pu payer et d’autres n’ont pas pu se mettre à jour », écrit le site.

Pour rappel, le code pénal togolais punit de 2 000 à 30 000 francs d’amende, toute personne qui se livre publiquement à la prostitution. En cas de récidive dans le délai d’un an, le coupable sera passible de dix à trente journées de travail pénal.

Raphaël A.

Lire Aussi :   Le ministère du Commerce dénonce la présence de produits périmés sur les marchés et menace les auteurs, de poursuites





Source link

Lire Aussi :   Décentralisation : Le nouveau guide national d’élaboration d’un Plan de Développement Communal en cours de validation

Articles en relation