Marché Agoè-Assiyéyé : Bruyantes manifestations des femmes contre un projet de la mairie Agoè-Nyivé 1

61 0


©AfreePress-(Lomé, le 12 août 2022)-Les riverains du marché d’Agoè-Nyivé Assiyéyé (situé au nord du Grand-Lomé) n’ont pas passé une nuit tranquille depuis le soir du jeudi 11 au vendredi 12 août 2022 à cause d’une manifestation spontanée des revendeuses dudit marché.

Celles-ci protestent contre un projet de pose de conteneurs initié par la lairie d’Agoè-Nyivé 1.

« Ce problème existe depuis. La mairie veut tuer notre marché. Elle veut encercler le marché avec des conteneurs servant de boutiques. Alors que c’est un marché déjà clôturé. Nous disons non à ce projet. Si on les laisse faire, le marché ne va plus s’animer. Car les acheteurs viendront se limiter seulement à la devanture et faire leurs achats chez ceux qui vendront dans les conteneurs. Aussi, Agoé Assiyéyé est un marché déjà clôturé, pourquoi imposer une deuxième clôture avec des conteneurs, il fera tellement chaud dans le marché. Nous n’allons pas accepter ce plan de la mairie. C’est ici que nous trouvons à manger. Si on les laisse faire, c’est que nous-même, on se livre à un danger (la mévente et la misère). Si l’idée, c’est de faire libérer la voie publique, alors pourquoi poser des conteneurs sur la même voie ? Nous disons non aux conteneurs devant notre marché », a confié à AfreePress, l’une des manifestantes.

Selon les informations, le projet fait l’objet de discussions entre les femmes dudit marché et l’administration municipale depuis un certain temps. Sauf que les deux parties ne sont jamais parvenues à un accord.

Lire Aussi :   L’artiste photographe Peter BERNHARDT met la beauté du ciel togolais à l’honneur

« Si ce projet était bon, pourquoi, c’est dans la nuit que la mairie va débarquer sur les lieux pour poser ces conteneurs ? C’est dans la nuit de ce jeudi qu’ils ont amené les conteneurs encadrés des soldats. Alertés, nous nous sommes dépêchés urgemment sur les lieux. On a bloqué les lieux. Ce que fait notre mairie n’est pas du tout bon. Nous avons des prêts à payer aux institutions financières, nous traversons également une situation de vie chère. Les moments sont durs, la mairie doit plutôt nous accompagner et non vouloir seulement gagner de l’argent au dos de nous pauvres revendeuses », a pesté une autre manifestante.

Il faut signaler que depuis la soirée du jeudi 11 jusqu’au matin du vendredi 12 août 2022, le marché est quadrillé par des forces de l’ordre et de sécurité déployées sur les lieux pour maîtriser les manifestants. Toutefois, le mouvement d’humeur se poursuit avec des femmes en majorité qui scandent des chants et crient leur ras-le-bol.
Nous y reviendrons.

Anika A.

Lire Aussi :   Média : Le gouvernement examine un projet de décret pour un meilleur encadrement de la profession de journaliste au Togo





Source link

Articles en relation