Religion : Des lieux de culte encore fermés à Lomé

50 0

©AfreePress-(Lomé, le 24 août 2022)-Le ministre d’Etat, ministre de l’Administration Territoriale, de la Décentralisation et du Développement des Territoires, Payadowa Boukpessi a, de nouveau, procédé à la suspension de cinq lieux de culte basés à Lomé.

L’information est contenue dans un arrêté ministériel en date du 14 juin 2022, dont l’Agence de presse AfreePress a obtenu copie.

Selon cette décision, ces cinq lieux de culte sanctionnés sont : l’église missionnaire de la grâce abondante du Christ sise à Légbassito, l’église Réveil du Christ sise à Togblékopé, l’église Yesu le Agbé sise à Avépozo, l’église du ministère international de la vie Zoe du Christ sise à Légbassito et le ministère évangélique Tout-Puissant sise à Agoè-Assiyéyé. Et elles sont accusées de nuisances sonores.

« Malgré les conciliations entreprises par la direction des Cultes pour amener les riverains et les responsables des lieux de culte mis en cause à un meilleur vivre ensemble, ces nuisances persistent, selon les riverains. Dans le souci de restaurer la tranquillité et la quiétude des populations riveraines, le ministre d’État, ministre de l’Administration Territoriale, de la Décentralisation et du Développement des Territoires, a fait procéder à la suspension de ces cinq lieux de culte », précise la note.

Anika A

Lire Aussi :   Rapport annuel sur l’état de la pesse : L’OTM expose les difficultés des médias et formule des recommandations

Articles en relation