Microfinance : Vers des réformes  »fortes » pour assainir le secteur

23 0


©AfreePress-(Lomé, le 1er septembre 2022)-Réunis en Conseil des ministres, mercredi 31 août 2022, les membres du gouvernement ont écouté une communication relative à la situation de l’inclusion financière au 1er trimestre 2022.

Cette communication a permis de relever que le Togo affiche la troisième meilleure progression de l’Union économique et monétaire ouest-africaine en matière de progression des dépôts collectés.

« De même, l’encours des crédits dans le secteur de la microfinance s’est accru de 38,3 % pour se situer à 327,6 milliards de FCFA contre 247,6 milliards de FCFA l’année dernière », a indiqué la ministre de l’inclusion financière et de l’organisation du secteur informel, Mazamaesso ASSIH.

Cette progression, précise-t-elle, vient conforter les actions du gouvernement afin d’accélérer l’accès de toutes les populations aux services financiers, conformément à l’axe 1 de la feuille de route gouvernementale.

Toutefois, il est relevé que le taux brut de dégradation du portefeuille s’est accru « d’où la nécessité de mettre en œuvre des réformes fortes pour l’assainissement du secteur afin de consolider la dynamique observée en matière d’inclusion financière », a recommandé la ministre.

Anika A. (+22891024439)

Lire Aussi :   Enseignement à distance : La CEDEAO a abordé le sujet à l’occasion d’une session délocalisée à Lomé





Source link

Lire Aussi :   Explosion au port de Beyrouth : Le Togo renforce la sécurité dans son port pour éviter tout risque

Articles en relation