3e réunion du Groupe de Soutien pour la Transition au Mali : Le ministre Abdoulaye Diop exprime sa reconnaissance au Président Faure Gnassingbé

29 0

©AfreePress-(Lomé, le 6 septembre 2022)-Les travaux de la 3e réunion du Groupe de Soutien pour la Transition au Mali (GST-Mali), ont officiellement démarré, mardi 06 septembre 2022 à Lomé, a constaté l’Agence de presse AfreePress.

Présidée par le ministre des Affaires étrangères, de l’intégration régionale et des Togolais de l’extérieur, Prof Robert Dussey, la rencontre a connu la participation d’éminentes personnalités dont le ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale du Mali, Abdoulaye Diop ainsi que des représentants des institutions régionales et continentales notamment ceux de la CEDEAO et de l’Union africaine.

Concrètement, cette réunion de Lomé se veut un cadre de travail pour le suivi-évaluation de l’évolution du processus de transition en cours au Mali, notamment les avancées réalisées dans les réformes politiques et institutionnelles, l’état de la préparation des élections générales, la mise en œuvre de l’Accord pour la paix et la réconciliation au Mali issu du processus d’Alger, la situation économique ainsi que les défis liés aux questions humanitaires, de défense et de sécurité du Mali.

Selon le Chef de la diplomatie togolaise, la session de Lomé lui offre l’opportunité de souligner l’importance et le grand intérêt que la communauté internationale accorde à la situation malienne. Il a, dans cette optique, félicité les autorités maliennes pour les efforts entreprises sur le plan sécuritaire et humanitaire.

« Le défi sécuritaire et la situation humanitaire constituent donc les points essentiels dont nous pensons que la présente réunion mérite une attention particulière en vue de proposer des solutions idoines. Nous saisissons cette occasion pour saluer les efforts importants qui sont déjà déployés depuis la première réunion du GST-Mali aussi bien par les Nations unies que par les organisations régionales telles que l’Union africaine et la CEDEAO. Toutefois, les défis demeurent et notre volonté de poursuivre ces efforts ainsi que la collaboration en faveur du Mali doivent rester fermes. Nous devons agir », a martelé le ministre Robert Dussey.

Lire Aussi :   2e édition du concours ‘’LYDIA LUDIC TALENTS’’ : L’artiste Johny Assignon remporte le Jackpot

De son côté, le ministre Abdoulaye Diop a chaleureusement salué les efforts des pays et institutions, partenaires engagés pour la cause malienne. Il a sincèrement exprimé ses sentiments de reconnaissance à l’endroit du Président de la République, Faure Gnassingbé pour sa disponibilité et son leadership en faveur de la situation malienne.

Le chef de la diplomatie malienne a vivement souhaité que les différentes décisions qui seront prises dans le cadre de cette réunion, respectent les principes clés qui guident l’action publique du Mali, conformément à la vision du président, Assimi Goïta. « Ces principes sont : le respect de la souveraineté du Mali, le respect des choix stratégiques et des partenaires opérés par le Mali et enfin, la défense des intérêts vitaux du peuple malien », a-t-il indiqué

Il faut rappeler que c’est la deuxième fois que le Togo accueille la rencontre du GST-Mali. La première remonte au 08 mars 2021 à Lomé, sous la présidence du Chef de l’État, Faure GNASSINGBE.

Anika A. (+22891024439)

Articles en relation