Mois de l’Amnistie : Les détenteurs d’armes illégales invités à les remettre sans crainte de poursuites

27 0

©AfreePress-(Lomé, le 6 septembre 2022)-L’édition 2022 du « Mois de l’Amnistie en Afrique (MAA) pour la remise et la collecte des armes illicites » a été officiellement lancée, lundi 5 septembre 2022 à Lomé.

L’initiative portée par le Conseil de Paix et de Sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA), vise à encourager les personnes civiles à remettre volontairement les armes illicites en leur possession sous réserve d’anonymat et d’immunité de poursuites.

« Au niveau continental, l’Union africaine a différentes initiatives pour lutter contre la circulation illicite des armes légères et de petits calibres parce qu’ailleurs, les gens se préoccupent des armes nucléaires, mais sur le continent, ce sont les armes légères qui font plus de dégâts. L’une de ces initiatives est le mois de l’amnistie en Afrique célébré dans le mois septembre. C’est une initiative à travers laquelle l’Union Africaine demande aux Etats de décréter une amnistie, afin de permettre à ceux qui détiennent des armes illégales d’avoir la possibilité de venir volontairement les remettre sans craindre d’être arrêtés et emprisonnés », a indiqué Anselme Yabouri, Directeur du Centre régional des Nations Unies pour la Paix et le Désarmement en Afrique (UNREC).

Selon le Conseil de Paix et de Sécurité (CPS) de l’Union africaine, plus de 40 millions d’armes illicites circulent toujours en Afrique et sont à l’origine de plus de 500.000 morts par an.

« Ces armes sont utilisées par des groupes terroristes, des rebelles, des pirates et des réseaux criminels transnationaux. Puisque ce sont ces armes qui font plus de dégâts au sein de la population civile et qui servent à déstabiliser les Etats, il est important de lutter contre la circulation illicite et l’usage des armes illicites. Voilà pourquoi, les Nations unies apportent une assistance à l’Union Africaine dans la réalisation de son initiative de faire taire les armes à l’horizon 2030 », a indiqué M. Yabouri.

Lire Aussi :   ARMP : L’entreprise PREMIER WAGON déboutée de sa requête en annulation des résultats d'un appel d'offres

L’Union Africaine recommande aux Etats d’intensifier durant le mois de septembre, des campagnes de sensibilisation afin d’amener les populations civiles à rendre volontairement les armes en leur possession pour l’atteinte de l’initiative « faire taire les armes » d’ici 2030.

« Nous appelons les Etats à intensifier les campagnes de sensibilisation pour amener les citoyens détenteurs des armes illégales à prendre conscience que les armes font plus de mal à l’Afrique que du bien et à les rendre volontairement pour le bien de tous », a lancé l’Ambassadeur, Amma Twum-Amoah, Représentante permanente de la République du Ghana auprès de l’Union africaine.

Raphaël A.

Lire Aussi :   Commune du Golfe 5 : Kossi Aboka s’apprête à tout détruire sur la nationale N° 5

 

Source link

Articles en relation