Abdoulaye Diop : « Le Togo a été toujours aux côtés du Mali sans se mettre dans une posture de donneur de leçon »

19 0


©AfreePress-(Lomé, le 7 septembre 2022)-Les travaux de la 3e réunion du Groupe de Soutien pour la Transition au Mali (GST-Mali), ont pris fin à Lomé dans la soirée du mardi 06 septembre 2022.

Selon les informations recueillies par l’Agence de presse AfreePress, cette session a permis aux participants d’être davantage situés sur l’évolution du processus de transition en cours au Mali, notamment les avancées réalisées dans les réformes politiques et institutionnelles, l’état de la préparation des élections générales, la mise en œuvre de l’Accord pour la paix et la réconciliation au Mali imposée par le processus d’Alger, la situation économique ainsi que les défis liés aux questions humanitaires, de défense et de sécurité du Mali.

« Nous nous réjouissons de la forte participation à cette troisième réunion, surtout des résultats que nous avons obtenus. Le ministre des Affaires étrangères, Abdoulaye Diop et sa délégation ont présenté un agenda électoral au Mali et tout le monde sait désormais que d’ici mars 2024, il y aura des élections présidentielles dans ce pays. Nous sommes aussi conscients, à travers leurs présentations, qu’il y a un besoin humanitaire qui se fait sentir dans le pays et ils ont démontré cela. En conclusion, c’est une réunion réussie et nous voulons, au nom du Chef de l’Etat, remercier l’UA, la CEDEAO, les Nations Unies et son Excellence, Assimi Goïta, Président de la République du Mali », a déclaré le ministre des Affaires étrangères, de l’intégration régionale et des Togolais de l’extérieur, Prof Robert Dussey.

De son côté, le Chef de la diplomatie malienne, Abdoulaye Diop, a une fois encore, réitéré ses vifs remerciements à l’endroit du Togo pour ses démarches de facilitation dans la résolution des différentes crises qui secouent le continent, et surtout en faveur du Mali.

Lire Aussi :   Bataille autour du prix de la bière : La SNB opposée à l’augmentation décidée par le SYNATERTO

Lire Aussi :   Covid-19 : Le personnel soignant reçoit sa deuxième dose d’AstraZeneca

« Depuis que le processus de transition a commencé au Mali, le Togo a été toujours à nos côtés de façon confraternelle et constructive, sans se mettre dans une posture de donneur de leçon. Le Togo a facilité la levée des sanctions de la CEDEAO contre notre pays et il continue de travailler avec nous dans la crise que nous avons avec la République sœur de Côte d’Ivoire pour pouvoir régler le problème des soldats ivoiriens. Dans ce sens, nous saluons le leadership du président togolais en qui nous avons une totale confiance pour nous aider à trouver une solution diplomatique à travers le dialogue », a-t-il déclaré.

Ensemble, les différentes parties prenantes ont manifesté leur engagement d’accompagner le Mali dans son processus de transition, « tout en respectant la souverainement du pays et en œuvrant pour le bien-être de ses populations ».

Anika A. (+22891024439)





Source link

Articles en relation