Christian Trimua : « Le 6e Forum africain sur l’état de la justice transitionnelle inaugure une nouvelle ère de coopération entre les institutions impliquées… »

20 0


©AfreePress-(Lomé, le 12 septembre 2022)-Le 6e Forum africain sur la justice transitionnelle a pris fin, vendredi 9 septembre 2022.

Pendant trois jours, les travaux de Lomé axés sur le thème : « Justice Trasitionnelle et capital social en Afrique » ont permis aux universitaires, praticiens, décideurs politiques, représentants d’organisations internationales et de la société civile, venus de plusieurs pays de réfléchir sur les pratiques de la justice transitionnelle à la lumière des impératifs de développement du continent et des défis qui plombent ses efforts de paix, de réconciliation et de promotion de l’état de droit.

Les liens entre l’insécurité alimentaire et les conflits, le rôle des regroupements régionaux en matière de justice transitionnelle, l’amélioration des mécanismes mémoriels, l’intégration des personnes vulnérables dans la mise en œuvre des mesures préconisées en contexte de transition. Ce sont là les thématiques qui ont été au cœur de cette rencontre organisée par le Département des Affaires publiques, de la paix et de la sécurité sociale de la Commission de l’Union Africaine (UA), en collaboration avec le Centre sur l’Étude de la Violence et de la Réconciliation avec l’appui du Haut-Commissariat à la Réconciliation et au Renforcement de l’Unité Nationale (HCRRUN) du Togo.

« L’édition 2022 du Forum africain sur l’état de la justice transitionnelle inaugure une nouvelle ère de coopération entre les institutions impliquées dans l’implémentation de cette nouvelle forme de justice dans nos pays. Dans cette perspective, vous êtes appelés à capitaliser les acquis de Lomé afin que les populations africaines puissent effectivement tirer profit des sacrifices consentis pour la paix, la réconciliation et l’état de droit », a indiqué dans son discours de clôture, le ministre des Droits de l’homme, de la formation à la citoyenneté et des Relations avec les Institutions de la République, Dr Christian Trimua.

Pour sa part, le Togo, à travers le HCRRUN, ne manquera pas, selon les contingences, de recourir aux leçons apprises de ces assises pour poursuivre l’œuvre d’apaisement du corps social, de reconstruction économique et de promotion de la gouvernance démocratique, a promis le Porte-Parole du Gouvernement.

Lire Aussi :   Diplomatie : Tête-à-tête entre le Président Faure Gnassingbé et un émissaire de l’UA

Lire Aussi :   L’association « Chaîne d’enfants » engagée pour une éducation de qualité des enfants vulnérables

Pour la commission de l’UA, les conclusions issues de la rencontre de Lomé faciliteront la vulgarisation des bonnes pratiques de justice transitionnelle à travers le continent.

« Ce forum continental a donné des orientations aux Etats membres de l’UA sur la manière de se remettre des conflits violents prolongés tout en consolidant la paix, en renforçant la gouvernance démocratique et en faisant progresser le développement socio-économique », a laissé entendre l’Ambassadeur MBARI Calixte Aristide, Chef division élection-constitutionnalisme, Etat de Droit, Justice Trasitionnelle de la Commission de l’UA.

Dans une déclaration commune, les participants ont exprimé leur satisfaction et félicité le Togo, à travers le HCRRUN pour l’organisation réussie de cet événement continental.

Raphaël A.





Source link

Articles en relation