Économie : La proposition de Kako Nubukpo pour réinventer le développement du continent africain

19 0


©AfreePress-(Lomé, le 15 septembre 2022)-L’ancien ministre de la Prospective et de l’évaluation des politiques publiques, Kako Nubukpo fait encore parler de lui à l’international.

Selon les informations relayées par le journal « Jeune Afrique », l’économiste togolais également commissaire à l’UEMOA, sort un nouvel essai, dans lequel il appelle à réinventer le développement du continent africain.

Intitulé : « Une solution pour l’Afrique : du néoprotectionnisme aux biens communs », l’ouvrage sera publié le 12 octobre 2022, aux éditions Odile Jacob, à Paris.

Dans cet ouvrage, le commissaire à l’agriculture, aux ressources en eau et à l’environnement de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA), prend le contre-pied de la « néo-mondialisation », portée depuis quelques mois par des économistes de Bretton Woods.

Kako Nubukpo défend le recours à un « protectionnisme écologique » qui se traduirait, par exemple, par la mise en place de barrières à vocation écologique aux frontières des économies africaines afin de privilégier des circuits courts. Ce qui inciterait à davantage d’investissements dans la transformation locale des ressources naturelles africaines et préserverait, selon lui, le continent des prédations de toutes sortes.

L’ancien doyen de la Faculté des sciences économiques de l’Université de Lomé, suggère également la révision, « de fond en comble », des accords de libre-échange entre les pays ACP (Afrique, Caraïbes, Pacifiques) et l’Union européenne (UE) pour les rendre plus équitables, et invite à un débat plus approfondi sur la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAF) dans le cadre de ce vaste marché commun continental, de « petites » économies devront rivaliser avec des « mastodontes comme le Maroc ».

L’ouvrage aborde également d’autres sujets économiques du continent, dont entre autres, la question du Franc CFA.

Anika A. (+22891024439)

Lire Aussi :   Comment déterminer une bonne base taxable sur les sociétés ? : Essowavana Adoyi livre les astuces aux experts-comptables et opérateurs économiques

Lire Aussi :   Covid-19 : Le MMLK saisit les Chefs d’Etat de la CEDEAO et demande la réouverture des frontières terrestres





Source link

Articles en relation