Le Général Yark Damehame : Le trafic de carburant représente une menace pour la sécurité nationale

262 0

©AfreePress-(Lomé, le 9 décembre 2022)- Le gouvernement est préoccupé par l’ampleur que prend le commerce illicite des produits pétroliers en dépit de son interdiction au Togo.

Dans un communiqué rendu public, mardi 6 décembre 2022, le ministre de la Sécurité et de la protection civile, a réaffirmé l’engagement des forces de défense et de sécurité à intensifier la lutte contre ce fléau.

Pour le Général Yark Damehame, ce phénomène aux conséquences souvent très graves, notamment les accidents, les incendies et parfois les troubles à l’ordre public qu’il engendre, constitue une véritable menace pour la sécurité nationale.

« Il est également avéré de nos jours que le trafic illicite des produits pétroliers est une importante source d’approvisionnement pour les groupes armés non-étatiques qui sèment le chaos et la désolation dans notre sous-région. Tout en réitérant l’engagement et la détermination des forces de défense et de sécurité à intensifier la lutte contre ce fléau, le Ministre de la Sécurité et de la Protection Civile rappelle que cette activité est très dangereuse aussi bien pour la sécurité nationale, la santé de nos populations que l’économie nationale », indique le communiqué.

Le Général saisit cette occasion pour inviter les auteurs notamment les grossistes à se conformer scrupuleusement aux textes en vigueur en la matière.

Il sollicite également une franche et sincère collaboration de l’ensemble de la population pour permettre aux services de sécurité de venir à bout de ce fléau.

Il faut noter que plusieurs accidents graves et des incendies liés à l’activité de commerce illicite de l’essence frelatée ont été enregistrés au cours des dernières années au Togo. En 2020 par exemple, le stockage du carburant de contrebande dans des maisons a causé des incendies ayant entraîné la mort d’une fillette de 03 ans, fait trois blessés et d’importants dégâts matériels.

Raphaël A.

Lire Aussi :   Tête-à-tête entre le ministre Sandra Ablamba Johnson et le nouveau Représentant résident de la Banque Mondiale au Togo

Related Post

× AfreeWazapNews, des questions ?