Assainissement des zones urbaines : Plus de 950 millions pour la gestion des boues de vidange de 9 villes au Togo

247 0

©AfreePress-(Lomé, le 14 Mars 2023)-Le gouvernement est à pied d’œuvre pour résoudre les différents problèmes d’assainissement auxquels font face plusieurs villes du pays dont Sokodé et ses environs.

 

Dans cette optique, le ministre de l’Eau et de l’hydraulique villageoise, TIEM Bolidja a officiellement lancé, mardi 14 mars 2023 à Lomé, les activités du projet dit, de « Promotion de l’Assainissement Inclusif des Centres Urbains au Togo (PAICUT) ». Un projet qui cible neuf (9) villes du Togo.

 

Ce projet, financé par la Banque Africaine de Développement (BAD), avec une enveloppe de 936 706 596 F CFA, y compris une contribution de l’État (116 760 346 F), vise essentiellement à renforcer la station de traitement des boues de vidange installée à Sokodé et à préparer des Plans directeurs d’assainissement et des projets d’investissement visant la mise à l’échelle du projet « Toilettes pour Tous à Sokodé (TTS) » dans les neuf centres urbains ciblés.

 

« A Sokodé, la BAD avait financé (en 2012) une station de traitement des boues de vidange. La chaîne de valeur avec cette unité, fonctionne de sorte qu’on ressorte des boues pouvant être transformées en fertilisants agricoles. Donc, il s’est avéré qu’on doit améliorer ce système et aussi dupliquer ces stations de traitement des boues de vidanges dans 09 autres centres urbains dans toutes les régions du pays. L’idée, est d’améliorer les conditions de vie des populations urbaines et semi-urbaines du pays à travers la fourniture de ces services performants, inclusifs et universels », a expliqué à l’occasion de cette cérémonie de lancement officiel du projet, Samba KOUBONOU, Directeur Général de la Société de patrimoine eau et assainissement en milieu urbain et semi-urbain (SP-EAU), chargée de l’exécution du projet.

Lire Aussi :   Relance économique post-Covid-19 : La SFI et la BAD promettent leur accompagnement au Togo

 

Pour le ministre de l’Eau et de l’hydraulique villageoise, TIEM Boulidja, le « PAICUT » constitue un projet ‘’innovant’’ qui doit servir de ‘’référence’’ en matière d’assainissement des eaux usées et excretas au Togo.

 

« L’assainissement inclusif à l’échelle de la ville permet à tous les habitants de gérer en toute sécurité une filière de traitement des boues de vidange, de bénéficier des résultats adéquats en matière de prestation de services d’assainissement et de rompre avec la défécation en plein air », a-t-il fait savoir.

 

Le ministre a également profité de l’occasion pour remercier la BAD pour son appui et a rassuré sur la disponibilité du gouvernement à mettre tout en œuvre pour jouer sa partition dans la mise en œuvre efficace et efficiente dudit projet.

 

Anika A.

Related Post

× AfreeWazapNews, des questions ?