BANNIERE-WEB-CHAMPIONS-LEAGUE (1) (1)
950-150
previous arrow
next arrow
#A LA UNE #Télécommunications

Communications électroniques : le roaming entre le Togo et le Bénin passe de 240 Fcfa à zéro F à compter du 1er janvier 2024

©AfreePress-(Lomé, le 19 octobre 2023)- Bonne nouvelle pour les abonnés des sociétés de téléphonie mobile du Togo et du Bénin. Les Autorités de régulation des communications électroniques et des postes (ARCEP) des deux pays ont procédé, mercredi 18 octobre 2023, à Lomé, à la signature d’un protocole d’accord bilatéral en vue de la mise en œuvre du règlement de la CEDEAO relatif à l’itinérance gratuite sur les réseaux de communications électroniques mobiles.

IMG_20230418_180021
IMG_20230418_180021

Les documents ont été paraphés par GALLEY Michel Yaovi, Directeur Général de l’ARCEP Togo, et par le Secrétaire Exécutif de l’ARCEP Bénin, GUEDEGBE Coovi Hervé, à l’issue de deux jours de rencontre qui ont réuni à Lomé, les responsables techniques des opérateurs des communications électroniques au Bénin et au Togo, ainsi que les représentants des opérateurs mobiles des deux pays, notamment Togocom, Moov Africa Togo, MTN Bénin, Moov Africa Bénin, et CELTIS Bénin.

L’accord, qui entre en vigueur à compter du 1er janvier 2024, se traduira par une baisse très significative des tarifs pour les services voix et SMS en situation de roaming et les communications internationales entre les deux pays.

WhatsApp-Image-2021-03-22-at-19.47.30
WhatsApp-Image-2021-03-22-at-19.47.30

« Nos deux institutions sœurs, l’ARCEP du Togo et l’ARCEP du Bénin, ont enfin réalisé en quelques jours ce qui n’a pas été possible à l’échelle communautaire sur une période de six (6) années depuis 2018 », s’est félicité le Directeur général de l’ARCEP Togo. Pour GALLEY Michel Yaovi, la signature de cet accord est un pas géant dans le sens de l’intégration numérique communautaire, en espérant provoquer des émules dans la sous-région.

« Grâce au protocole d’accord que nous venons de signer, les tarifs des services roaming vont drastiquement baisser. L’abonné togolais en roaming au Bénin sera traité comme un abonné résident lambda, et l’abonné béninois en roaming au Togo sera pareillement traité », a-t-il ajouté.

TRADE-EXPRESS_900x150px
TRADE-EXPRESS_900x150px

Concrètement, la réception d’un appel par un citoyen togolais en déplacement au Bénin, (vice-versa), passe de 240 Fcfa par minute à zéro Fcfa, rendant ainsi les appels gratuits pendant les trente premiers jours consécutifs de son séjour.

En ce qui concerne les émissions d’appel en situation de roaming, une minute d’appel vers un réseau béninois coûtera dorénavant, pour un Togolais en visite au Bénin, 60 Fcfa au lieu de 300 Fcfa à ce jour. D’autre part, une minute d’appel vers le Togo pour un Togolais en visite au Bénin coûtera 90 Fcfa, alors qu’il pouvait atteindre 1393 Fcfa, soit jusqu’à 15 fois plus cher.

Pour les services internet mobile, le consommateur togolais en visite au Bénin est facturé à 2,2 Fcfa le Mo, alors qu’à ce jour, il paie jusqu’à 8000 Fcfa le Mo, soit 3600 fois plus cher. Au-delà de la baisse des tarifs de roaming, les travaux ont permis de faire baisser aussi les tarifs des communications internationales entre les deux pays qui sont désormais plafonnés à 90 Fcfa la minute, alors qu’à ce jour, le tarif international du Togo vers le Bénin pouvait atteindre 225 Fcfa.

Les responsables de l’ARCEP du Bénin et du Togo ont invité les opérateurs à prendre toutes les dispositions nécessaires pour commencer à offrir ces services dans leur format compatible au règlement de la CEDEAO aux consommateurs du Togo et du Bénin dans les meilleurs délais, notamment à partir du 1er janvier 2024.

Adopté le 16 décembre 2017 par le conseil des ministres statutaires de la CEDEAO, le règlement C/REG.21/12/17 relatif à l’itinérance gratuite sur les réseaux de communications électroniques mobiles vise à soulager les charges des populations en matière d’usage des services de communications électroniques. Le Togo et le Bénin sont les premiers pays à traduire dans les faits ce règlement.

Raphaël A.

× AfreeWazapNews, des questions ?